Le cinéma

Présentation

photo de la salle du cinema nouvel odeon

Situé au coeur du quartier latin, le cinéma Nouvel Odéon a été racheté en 2009 par Haut et Court (Palme d'Or 2008 pour "Entre les Murs" de Laurent Cantet). Désireux d'opérer une métamorphose de l'espace, Carole Scotta et Martin Bidou ont entrepris des travaux de rénovation grâce au soutien de la Ville de Paris, du CNC et de la Région Ile de France.

Ils ont choisi matali crasset, designer, pour son travail sur l'hospitalité, la modularité et l'appropriation.

"J'ai voulu proposer un espace ouvert sur la rue. Les cinémas sont toujours des boîtes noires, imperméables. Ils proposent souvent une rencontre avec un film, mais pas avec un lieu. Ici, la taille du cinéma permet d'offrir une intimité, une chaleur qu'on ne trouve pas ailleurs, avec des conditions d'image et de son dignes d’une grande salle de multiplexe."

matali crasset

Le Nouvel Odéon est accessible de plain-pied depuis la rue et équipé d'un élévateur menant à l’espace de dégustation: il est ainsi l'un des rares cinémas du quartier latin accessible aux personnes à mobilité réduite.

Cliquez ici pour voir toutes les photos du Nouvel Odéon

L'espace bar

espace lumineux
rencontres

photo du bar du cinema nouvel odeon

Le Nouvel Odéon dispose d'un espace bar. Ce petit "bar à manger" propose des boissons froides (jus de fruits, sodas, eaux minérales), une sélection de boissons chaudes et des gourmandises.

Des rencontres avec des artistes
Au-delà des films proposés à l'affiche, le Nouvel Odéon organise un Ciné-Club, un festival, parfois des expositions, des présentations de films en avant-première en présence de réalisateurs, des projections de courts métrages programmés par le Groupe de Recherches et d'Essais Cinématographiques, et des projections de films du patrimoine.

Après votre séance, prolongez la discussion autour d’un bon verre, d'un café ou d’un encas, et passez un moment plein de convivialité.

prochainement

L'info du Nouvel Odéon:

photo prochaine rencontre au nouvel odeon

'Ciné-club Barberousse- Médecine et soin au cinéma' présente le film LA FILLE INCONNUE de Luc et Jean-Pierre Dardenne en leur présence Samedi 14 déceembre à 10:30 en sa présence. Débat et pot !
Le « Ciné-club Barberousse. Médecine et soin au cinéma » se poursuit en 2019-2020, le samedi à 10h30. Entrée 6€ pour tous.
Ces projections visent à faire sentir et comprendre l’épreuve intime et sociale des personnes malades et de leur entourage, mais aussi la diversité et la richesse des relations de soin.
Attendre un diagnostic. S’entendre annoncer une maladie grave. Etre hospitalisé(e). Vivre avec une maladie chronique ou un handicap. Aller mieux. Prendre soin d’une personne malade et l’accompagner. Devenir médecin ou soignant. Travailler à l’hôpital. Autant d’expériences dans lesquelles nous plongent certaines œuvres majeures du cinéma, documentaire et de fiction. Des films qui donnent corps et voix aux personnes qui font la médecine, patients comme professionnels de santé, et qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à titres divers, soignants et soignés. Ces films font percevoir les valeurs et les difficultés du soin, comme l’avait fait Akira Kurosawa dans Barberousse.
Les projections sont suivies de discussions destinées à interroger les enjeux éthiques et politiques du soin que le cinéma aide à mieux voir et à mieux formuler.
Elles sont animées par François Crémieux, directeur général adjoint de l'Assistance-Publique Hôpitaux de Paris, Jean-Michel Frodon, critique de cinéma et professeur associé à Sciences-Po, et Céline Lefève, maître de conférences en philosophie, responsable du Programme "La Personne en médecine" (Université Paris Diderot) et directrice de la Chaire coopérative"Philosophie à l'hôpital" (Assistance Publique Hôpitaux de Paris/Ecole Normale Supérieure).